Bolivie / Bolivia
Bolivie
Population : 10 600 000 habitants
Devise : Boliviano
MOIS Très défavorable Défavorable Moyenne Favorable Très favorable
Jan Uyuni, La Paz, Santa Cruz
Fv Uyuni, La Paz, Santa Cruz
Mar Santa Cruz Uyuni, La Paz
Avr Santa Cruz Uyuni, La Paz
Mai Santa Cruz Uyuni, La Paz
Jui Uyuni, La Paz, Santa Cruz
Jui Uyuni, La Paz, Santa Cruz
Aou Uyuni, La Paz Santa Cruz
Sep Santa Cruz Uyuni, La Paz
Oct Santa Cruz Uyuni, La Paz
Nov Santa Cruz Uyuni, La Paz
Dc Santa Cruz Uyuni, La Paz
Très favorable : Période très favorable
Favorable : Période favorable
Moyenne : Période moyennement favorable
Défavorable : Période défavorable
Très défavorable : Période très défavorable
LIEUX
SYSTéMATIQUEMENT :
Vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal à mettre à jour
Hépatite A
Enfants : dès l'âge de 1 an
EN FONCTION DES MODALITéS DU SéJOUR :
Hépatite B
Pour des séjours longs ou répétés.
Deux injections espacées d’un mois, rappel unique 6 mois plus tard.
Lorsque l'immunité doit être rapidement acquise, en cas de départ imminent, un schéma accéléré comportant trois doses rapprochées et une quatrième dose 1 an plus tard peut être utilisé chez l'adulte.
Rage
En cas de séjour prolongé, en situation d'isolement.
Enfants : dès qu'ils sont en âge de marcher.
Typhoïde
En cas de séjour prolongé ou dans des conditions d'hygiène précaires.
Enfants : à partir de l'âge de 2 ans.
INFOS FIèVRE JAUNE ET PALUDISME :

Fièvre jaune (2014)
Condition exigée : un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé des voyageurs âgés de plus d’un an en provenance de pays où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune et des voyageurs restés plus de 12 heures en transit dans un aéroport d’un pays où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune.
Vaccination antiamarile recommandée : oui
La vaccination est recommandée pour tous les voyageurs âgés de 9 mois et plus qui se rendent dans les zones suivantes à l’est des Andes, à une altitude inférieure à 2300 m :
l’ensemble des départements de Beni, Pando et Santa Cruz, et les zones désignées des départements de Chuquisaca, Cochabamba, La Paz et Tarija.
La vaccination n’est pas recommandée pour les voyageurs dont l’itinéraire se limite à des zones situées à plus de 2300 m d’altitude et aux zones qui ne figurent pas dans la liste cidessus, y compris les villes de La Paz et Sucre.
Paludisme (2014) : le risque de paludisme – dû principalement à P. vivax (94 %) – existe toute l’année dans tout le pays au-dessous de 2500 m. Le paludisme à P. falciparum est présent à Santa Cruz et dans les départements septentrionaux de Beni et Pando, surtout dans les localités de Guayaramerín et Riberalta.
Prévention recommandée dans les zones à risque : B ; à Beni, Pando et Santa Cruz : C


Zone paludisme : B - Risque de paludisme à P.vivax (fièvre tierce bégnine) seulement.
Prévention des piqûres de moustiques et chimioprophylaxie (prise d'un médicament antipaludique à titre préventif) par la chloroquine (Nivaquine).

Zone paludisme : C - Risque de paludisme à P.falciparum (forme persistante), et résistance à la chloroquine et à la sulfadoxine-pyriméthamine signalée.
Prévention des piqûres de moustiques et prise d'un médicament antipaludique à titre préventif : atovaquone-proguanil (Malarone), ou doxycycline ou méfloquine (Lariam) (choisissez le médicament en fonction des effets secondaires signalés et des contre-indications).

Source : Institut Pasteur