Népal / Nepal
Népal
Population : 28 000 000 habitants
Devise : Roupie népalaise
MOIS Très défavorable Défavorable Moyenne Favorable Très favorable
Jan Kathmandu
Fv Kathmandu
Mar Kathmandu
Avr Kathmandu
Mai Kathmandu
Jui Kathmandu
Jui Kathmandu
Aou Kathmandu
Sep Kathmandu
Oct Kathmandu
Nov Kathmandu
Dc Kathmandu
Très favorable : Période très favorable
Favorable : Période favorable
Moyenne : Période moyennement favorable
Défavorable : Période défavorable
Très défavorable : Période très défavorable
LIEUX
SYSTéMATIQUEMENT :
Vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal à mettre à jour
Hépatite A
Enfants : dès l'âge de 1 an
EN FONCTION DES MODALITéS DU SéJOUR :
Hépatite B
Pour des séjours longs ou répétés.
Deux injections espacées d’un mois, rappel unique 6 mois plus tard.
Lorsque l'immunité doit être rapidement acquise, en cas de départ imminent, un schéma accéléré comportant trois doses rapprochées et une quatrième dose 1 an plus tard peut être utilisé chez l'adulte.
Rage
En cas de séjour prolongé, en situation d'isolement.
Enfants : dès qu'ils sont en âge de marcher.
Typhoïde
En cas de séjour prolongé ou dans des conditions d'hygiène précaires.
Enfants : à partir de l'âge de 2 ans.
Encéphalite japonaise
A partir de l'âge de 2 mois, pour les expatriés ou les personnes devant séjourner en zone rurale dans l'extrême nord du pays (détroit de Torres) pendant la période transmission (cf. Avis du Haut conseil de la santé publique du 20 septembre 2013 relatif à la recommandation pour la vaccination contre l'encéphalite japonaise).
INFOS FIèVRE JAUNE ET PALUDISME :

Fièvre jaune (2015)
Condition exigée : un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé des voyageurs âgés de plus d’un an en provenance de pays où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune et des voyageurs restés plus de 12 heures en transit dans un aéroport d’un pays où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune. Le certificat de vaccination contre la fièvre jaune est valable 10 ans.
Vaccination antiamarile recommandée : non
Autres conditions exigées (2015) : vaccination antipoliomyélitique
Paludisme (2015) : le risque de paludisme – dû principalement à P. vivax – existe toute l’année dans les zones rurales des 20 districts du Teraï situés le long de la frontière avec l’Inde, avec des flambées occasionnelles de paludisme à falciparum de juillet à fin octobre. La transmission saisonnière de P. vivax a lieu dans 45 districts de l’intérieur du Teraï et de la zone de collines.


Zone paludisme : C - Risque de paludisme à P.falciparum (forme persistante), et résistance à la chloroquine et à la sulfadoxine-pyriméthamine signalée.
Prévention des piqûres de moustiques et prise d'un médicament antipaludique à titre préventif : atovaquone-proguanil (Malarone), ou doxycycline ou méfloquine (Lariam) (choisissez le médicament en fonction des effets secondaires signalés et des contre-indications).

Source : Institut Pasteur